Forum AJPPR -- Pays de Redon POKER Club 2017

[url=http://leclubdesclubs.org/]http://leclubdesclubs.org/[/url]
 
AccueilPortailGalerieCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 7 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 7 Invités :: 1 Moteur de recherche

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 47 le Sam 11 Oct - 21:11
Derniers sujets

Répondre au sujetPartagez | 
 

 Winamax : un bilan 2012

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Wina_Jérémie
Tell Tom Durrr!!! +500 Post
Tell Tom Durrr!!! +500 Post


Nombre de messages : 1304
Age : 30
Localisation : Paris
Date d'inscription : 09/11/2012

MessageSujet: Winamax : un bilan 2012   Lun 14 Jan - 12:38

Alors que votre salle de poker préférée a démarré l’année 2013 en trombe en fanfare comme un boulet de canon sur les chapeaux de roue avec la ferme intention de renouveler son stock de formules toutes faites, et une fréquentation toujours en hausse sur ses tables, jetons un petit long coup d’œil dans le rétroviseur avec un bilan de l’année qui vient tout juste de s’achever.

Entre des tournois online de plus en plus nombreux et variés, le retour de la plupart de vos opérations préférées, des surprises en pagaille, et des rencontres live remplies à craquer de gens sympas, il y a eu à boire et à manger (zut, encore un cliché) chez Wina en 2012, et on ne devrait pas s’ennuyer non plus cette année.

Et, en guise de vœux pour 2013, je peux vous promettre qu’aucun SPAM des douze prochains mois ne sera aussi long que celui-ci.

Pour un bilan spécifique sur le Team Winamax, notre bras armé sur le circuit pro du poker, consultez l'article d'Harper sur le blog !

Tournois online : de tout pour tout le monde



Les Winamax Series ont marqué de leur empreinte cette année 2012 avec deux éditions particulièrement réussies. En avril tout d’abord, avec un troisième opus comptabilisant près de 70,000 inscriptions lors de 27 épreuves, générant ainsi plus de 2,5 millions d’euros de dotations. Puis en septembre, avec un quatrième festival encore plus abouti : 89,828 inscriptions enregistrées et plus de 3,1 millions d’euros distribués au cours de 31 tournois, notamment le Main Event à 150€ qui a permis à la cagnotte d’atteindre 360,042€. Et que dire de l’Event 6, au droit d’entrée de 10€, qui a enregistré 16,743 inscriptions grâce au système de Re-Entry permettant de choisir sa journée de départ tout au long de la semaine, et de tenter à nouveau sa chance en cas d’élimination précoce… Des chiffres qui donnent le tournis, alors que les Winamax Series ont déjà fait leur retour en 2013, avec une cinquième édition entamée début janvier.



Cette année a également permis à notre équipe marketing de s’illustrer à l’aide d’innovations accueillies avec enthousiasme. A l’instar de Revolution, où tous les soirs l’Empereur en place affronte en tête-à-tête un Challenger, qualifié après franchi plusieurs stades de qualification, avec à chaque fois une prime de 1,000€ offerte au vainqueur du duel. Ou encore de la Trilogy en novembre, une série de trois tournois au format Re-Entry, qui a notamment vu le record d’affluence tomber lors de l’épreuve à 3€ l’entrée : 19,131 inscriptions enregistrées en une semaine !

2012 a aussi été l’année de la confirmation pour le Main Event. Le plus gros tournoi hebdomadaire de Wina, au prix d’entrée de 150€, a définitivement trouvé son public. Et une fois par mois, l’épreuve fait plaisir à ses fidèles en passant sa dotation garantie de 100,000 à 200,000€ ! Un régal pour tout joueur de poker amateur de sensations fortes.



L’anniversaire de Winamax.fr en septembre dernier (deux ans déjà !) a donné l’occasion d’offrir un super freeroll à 100 000 euros, tandis que le Sunday Surprise, sans doute LE tournoi emblématique de Winamax, a passé le cap de la centième édition, lors d’une année à nouveau marquée par des voyages de rêve et des cadeaux inattendus offert chaque dimanche soir, en plus de la dotation garantie de 50 000 euros.

Tout au long de l’année, une multitude d’épreuves collant à l’actualité sont venus égayer une grille de tournois déjà copieusement fournie. Saint Valentin, Vendredi 13, Saint Patrick, Pâques, Fête de la musique, 14 juillet, Halloween, Beaujolais nouveau ou encore Fin du monde : tous les prétextes étaient bons pour vous faire gagner un maximum de lots ! Sans oublier le Match Retour le lundi pour les fans de foot, les freerolls SNG & MTT quotidiens...



Pour la quatrième année consécutive, le KING5 a déchaîné les passions. L’une des opérations les plus attendues de l’année par les joueurs, cette compétition par équipe unique dans son genre et gratuite a une nouvelle fois rassemblé une tonne de joueurs (plus de 5 500 équipes de cinq !) et distribuant 200 000 euros de prix, dont un ticket pour le Main Event des WSOP à chacun des joueurs de l’équipe gagnante, les MaryTeam. Un ticket bien rentabilisé puisqu’un de ses membres ira très loin dans le tournoi, terminant en 259ème position sur 6598 inscrits… Vivement la prochaine édition du KING5 : justement, c’est pour très bientôt !

Enfin, on s’éloigne deux minutes des tournois pour mentionner deux opérations très appréciées en 2012 : Top Prono, récompensant lors de leur dépôt les meilleurs pronostiqueurs de la Ligue1 (record de cagnotte jusqu’à présent : 35,000€ en décembre), les Happy Hours, qui vous permettent d’engranger plus rapidement des miles en cash-game trois heures par jour, et bien sur Guns & Glory, challenge d'un genre nouveau qui fait déjà beaucoup parler, quelques semaines à peine après son lancement.

Software : le nerf de la guerre



Toutes ces joyeusetés ne pourraient exister sans un logiciel solide pour les faire tourner. Tout au long de l’année 2012, nos talentueux développeurs ont continué de bosser dur pour améliorer le soft Winamax sur toutes les plate-formes supportées : Windows, Mac, Linux, iPhone, Android… Dans le but avoué d’en faire, entre les dizaines de correctifs mineurs mis en place à intervalles réguliers et quelques innovations majeures, un programme parfait pour le joueur de poker en ligne.

Lancement majeur sur la plate-forme en 2012, attendu de longue date par les joueurs de tournoi : la fonction « deal », permettant aux finalistes de nos MTT de renégocier entre eux la répartition des prix. Autre fonctionnalité appréciée ayant fait son apparition l’an passé : la liste d’amis, permettant de suivre l’activité de ses connaissances (connexion au site, inscriptions aux tournois, éliminations, places payées, etc…)

Ceux d’entre vous aimant jouer sur mobile ont pu bénéficier de nouvelles fonctions « multitabling », avec des mises à jour permettant de lancer jusqu’à quatre tables en simultané. En 2013, on devrait enfin pouvoir utiliser le chat sur mobile… Et le multitabling va devenir de plus en plus confortable sur toutes les plateformes. Entre autres développements actuellement dans les cartons !

Tournois live : priorité au monde amateur



On a beau être un opérateur online, aller à la rencontre de nos joueurs in real life reste tout de même l’un des plaisirs favoris. En 2012, Winamax a continué d’offrir de belles épreuves « en dur », accessibles au plus grand nombre dans un esprit de convivialité avant tout. Après un tour de France de longue haleine, la première saison du Winamax Poker Tour s’est conclue en beauté au cercle parisien Clichy-Montmartre en avril avec l’établissement d’un nouveau record de participation pour un tournoi live en France : 1,138 participants, une cagnotte de 590,000 euros, et le sacre de Philippe Pertuisot, joueur amateur parisien.

En septembre, le Winamax Poker Open revenait à Dublin pour la troisième année consécutive et le bonheur de tous. Un camp de vacances rêvé pour la communauté des joueurs Winamax où, entre les pintes de Guinness coulant à flots, les soirées endiablées et les jeux débiles organisés par le staff, le poker est parfois passé au second plan… Mais pas complètement tout de même : avec 818 inscriptions sur le tournoi principal (sans compter les side events), le WPO a battu son propre record d’affluence et couronné un amateur de talent en la personne de Cyril « Happy Fish » Delaire.

Puis le Winamax Poker Tour est revenu en octobre pour une deuxième saison – on n’allait pas s’arrêter en si bon chemin ! – lancée en octobre à la Grande Halle de la Villette à Paris en compagnie de 2,000 joueurs, un autre record pour un tournoi en France. Toujours gratuit, le circuit a vu ses ambitions grandir, avec 41 villes et 80 tournois de qualification au programme, et 500,000 euros de prix garantis pour la grande finale, qui se jouera fin février 2013, toujours au cercle Clichy-Montmartre.



N’oublions pas le Winamax Club Trophy, matérialisation annuelle de la relation que Winamax entretient de longue date avec les clubs et associations amateurs de toute la France : cette année, nous avons dépassé les 110 partenariats, et le WCT est l’occasion de rencontrer chaque année des représentants de toutes les associations dans un cadre exceptionnel, le Château des Condé dans l’Yonne.

Médias : sur tous les fronts



Pour nous autres « couvreurs », 2012 fut l’occasion d’une petite révolution dans nos habitudes. Si nous avons continué, comme on le fait depuis 2007, de parcourir intensivement le circuit professionnel du poker pour vous offrir des reportages en direct des plus grands tournois du monde, les European Poker Tour, World Poker Tour, Partouche Poker Tour et autres World Series of Poker, nous avons – enfin ! diront certains - commencé à nous pencher de manière régulière chaque semaine sur ce qu’il se passe autour de nos tables à nous, celles de Wina, avec le Multiplex Poker, une émission de radio en direct lancée depuis nos locaux parisiens le 8 janvier. Au programme : suivi intensif de l’activité des tables online, jeux concours, musique, et invités couvrant l’ensemble du spectre pokeristique : grinders de tous poils, experts de l’industrie, sportifs et VIP du show-biz fans de poker. Au total, plus de 50 émissions en 2012 (dont une quinzaine en direct des championnats du monde à Las Vegas, hé oui !), deux concerts en direct (le blues des Mountain Men et le hip-hop de Kool Shen), et pas mal de fous rires tout au long (je me rappellerai longtemps du bordel qu’ont laissé def, brunleuuu et chawips après leur passage en mai).

A noter aussi que l’ensemble de nos gros évènements live de 2012 ont bénéficié d’une couverture vidéo intégrale en direct, que ce soit le Winamax Poker Tour (Clichy-Montmartre et La Villette) et le Winamax Poker Open à Dublin.



2012 nous a aussi offert une nouvelle fournée d’épisodes de « Dans la tête d’un pro », exclusivité Wina décryptant les tiraillements de neurones par lesquels passent les pros durant les grandes compétitions. A l’honneur de ces passionnants épisodes tournés à l’EPT Deauville en février : Ludovic « mikedou » Riehl, qui venait de remporter un contrat d’un an (par la suite renouvelé !) au sein du Team après avoir remporté avec brio notre concours Top Shark.



En 2012, on aura encore vu le logo Winamax aux heures de grandes écoute, avec un nouveau spot publicitaire “mainstream”. Exit les épées en plastique et les hommes préhistoriques, il s’agissait maintenant de mettre en avant les qualités du joueur de poker en tournant en dérision les grandes gaffes de l’histoire.

Cette publicité n’était que la partie visible de l’iceberg. Tout au long de l’année, Winamax aura occupé de multiples terrains de communication. Dans le monde de la glisse, dans le cadre d’un partenariat avec le X-Games d’hiver à Tignes, puis le FISE à Montpellier. On nous a vu aussi dans les stations de métro, avec une campagne d’affichage mettant en valeur notre application mobile.



Et tandis que les Verts de Saint-Etienne retrouvaient une place de choix en Ligue 1, notre partenariat avec l’ASSE nous a permis, pêle-mêle, de faire gagner régulièrement des places en loge pour les matchs, d’envoyer quelques heureux veinards sur la pelouse de Geoffroy-Guichard à la mi-temps des matchs, histoire de tenter une transversale, d’organiser des tournois entre amateurs de poker et les Verts, et même de faire s’affronter ces derniers aux pros du Team lors d’un affrontement foot/poker qui restera dans les annales (en grande partie grâce au penalty marqué par Michel Abécassis contre Jessy Moulin)

Bref, félicitations aux équipes Winamax (développeurs, marketing, le support bien sûr...), et merci à vous pour votre fidélité au W. Bonne année 2013 !

Benjo & Kinshu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kekette
Antoine Saout... +25 Post
Antoine Saout... +25 Post
avatar

Nombre de messages : 74
Age : 27
Localisation : Avessac
Date d'inscription : 29/11/2007

MessageSujet: Re: Winamax : un bilan 2012   Lun 14 Jan - 15:29

Vraiment enorme ce que vous aver fais !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bad Bull
+ 1500 Post!!! WSOP AJPPR Shark Man
+ 1500 Post!!! WSOP AJPPR Shark Man
avatar

Nombre de messages : 5131
Age : 35
Localisation : St Nicolas de Redon
Date d'inscription : 25/06/2007

MessageSujet: Re: Winamax : un bilan 2012   Mar 15 Jan - 1:11

SINCEREMENT BRAVO POUR TOUT!!!!!!!!

_________________
AMINESTAIIIIINNNNEEEEEEEEEE

Joué TAG ça gagne!!! Mais c'est pas très Bandant
_________________________________________

Tout homme qui dirige, qui fait quelque chose; a contre lui :

Ceux qui voudraient faire la même chose, ceux qui font précisément le contraire et surtout la grande armée des gens beaucoup plus sévères qui ne font RIEN (J.Claretie)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Winamax : un bilan 2012   

Revenir en haut Aller en bas
 
Winamax : un bilan 2012
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bilan Paris games week 2012
» Bilan 2012-Lecture
» Bilan 2012 (jeux de l'année et déceptions)
» [BILAN 2012] VOTRE album zik de l'année
» Votre Bilan 2012

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Forum AJPPR -- Pays de Redon POKER Club 2017 :: L'AJPPR SUR WINAMAX :: Actualités-
Répondre au sujetSauter vers: